Blanchiment des dents : quels sont les risques?

Une dentition éclatante de blancheur, comme on en voit chez nos vedettes de la télé, est désormais perçue comme un symbole de santé, de charme et de réussite. À preuve, de plus en plus de gens cherchent à avoir un sourire de star.

vero-veronique-cloutier-tv-vedette-quebec-dentiste-gatineau

Au fil des ans, on a constaté que 16 % des Canadiens avaient acheté un produit de blanchiment en vente libre. Selon l’American Academy of Cosmetic Dentistry, la demande pour se faire blanchir les dents a explosé de 300 % dans les derniers 15 ans chez nos voisins du Sud.

Un marché foisonnant

L’engouement de la population pour le blanchiment a provoqué une demande telle que le marché a tout simplement explosé. Ce n’est pas étonnant d’y retrouver une grande variété de produits pour blanchir les dents : gel, dentifrice, gomme, bandelettes, gouttières ou traitement par un dentiste, on a l’embarras du choix.

Il y a différentes manières de se faire blanchir les dents : chez le dentiste, à domicile sous la supervision d’un dentiste, dans une clinique d’esthétique, un spa, un salon de coiffure, ou en achetant des produits vendus dans le commerce pour le faire soi-même. Les traitements proposés coûtent entre 150 et 1 000 $.

Comment ça marche?

Qu’ils soient vendus dans le commerce ou offerts chez le dentiste, les produits de blanchiment agissent de la même façon : le peroxyde qu’on applique sur les dents brise les molécules foncées qui se trouvent dans l’émail, ce qui les fait paraître plus clairs.

blanchiment-homme-professionnel-excellent-service-dr-david-coté

La concentration du peroxyde varie en fonction de son utilisation : à faible dose pour les produits destinés à être employés à la maison, à forte teneur pour un produit destiné au cabinet du dentiste.

Nombreux franchissent la porte du dentiste en espérant retrouver des dents d’une blancheur éclatante. Pour prévenir les déceptions, gardez à l’esprit que ces différentes méthodes offrent à vos dents un éclaircissement plutôt qu’un véritable « blanchiment ».

Qu’en dit votre dentiste?

Avant d’entamer un traitement de blanchiment des dents, il est fortement recommandé de consulter un dentiste qui pourra vous conseiller en fonction de votre dossier dentaire.

Afin d’établir un diagnostic et de proposer le bon traitement, il regardera d’abord l’origine de la coloration de vos dents et son intensité : café, vin rouge, cigarette, prise de médicaments, vieillissement, autre.red-wine-stain-teeth-dental-bleaching-treatment-aylmer

 

Ainsi, il pourrait vous proposer un nettoyage en profondeur avant le blanchiment ou même des traitements supplémentaires. En effet, les traitements peuvent être douloureux pour des gencives malades qu’il faudra guérir avant le traitement. Le peroxyde utilisé pour blanchir les dents peut provoquer cette sensibilité.

 

 

 

Vaut mieux consulter un pro

L’avantage principal de faire un blanchiment chez un dentiste se situe dans le contrôle du traitement et la sécurité des dosages choisis. En effet, la substance active oxydante se doit d’être correctement adaptée au patient.teeth-whitening-dentist-protector-peroxyde-hull-gatineau

Soit le dentiste vous remettra un kit personnalisé pour faire le traitement vous-même à la maison, soit il se chargera de l’application du peroxyde d’hydrogène activée soit par la chaleur soit par la lumière.

En cabinet, l’application se fait au pinceau, sauf que les lèvres sont écartées par un protecteur buccal, de manière à ce que le produit reste sur les dents, et que vos gencives soient protégées. Le traitement s’étalera sur 2 ou 3 séances d’une heure.

blanchiment-gouttières-maison-Teeth-Whitening-gatineau

Le traitement préparé pour la maison ressemble aux gouttières en vente libre, à la seule différence que cette gouttière sera parfaitement adaptée à votre dentition, puisque fabriquée à partir d’empreintes prises au préalable. Grâce aux seringues de produit qu’on vous remet, vous pourrez faire le traitement à votre rythme, de jour ou de nuit, sur une période de 3 semaines.

Risques du blanchiment

L’Ordre des dentistes du Québec recommande de ne pas pratiquer trop souvent de blanchiment des dents. Puisque cette pratique peut :

  • provoquer une hypersensibilité des dents
  • avec le chaud, mais surtout le froid
  • altérer l’émail en permanence
  • provoquer une usure prématurée
  • et une fragilisation de la dent
  • et irriter les muqueuses.

sensibilité-dents-traitement-blanchiment-bleaching-dentist-gatineau

 

En cas d’expositions trop longues ou trop fréquentes, les dents sont susceptibles de se recolorer plus rapidement, en raison de l’altération de la surface de l’émail.

Le blanchiment des dents à domicile ou dans un établissement doit donc être pratiqué avec beaucoup de vigilance et avec des produits qui respectent les règlementations pour le peroxyde d’hydrogène.

De dire Dre Annie St-Georges, professeure à la Faculté de médecine dentaire de l’Université de Montréal : « Évitez les cliniques d’esthétique, spas et salons de coiffure qui pratiquent des prix très bas. Ces gens-là ne sont ni dentistes ni hygiénistes. Souvent, le peroxyde est mal appliqué et provoque une sensibilité importante des dents et des gencives. S’il y a un problème, une coiffeuse ou une esthéticienne ne peut pas faire grand-chose, car elle ignore ce qui se passe dans la bouche de son client et pourquoi il a mal. »

De plus, si le peroxyde est appliqué en trop grande quantité ou trop souvent, la couche externe de la dent finit par être altérée, ce qui rend l’émail plus poreux et plus sujet aux taches.

Contre-indications au blanchiment

  • Ne s’effectue que sur l’émail des dents permanentes saines, pas sur les facettes et couronnes
  • N’est pas recommandé pendant la grossesse ou l’allaitement, de même que lors de problèmes de santé

tabac-contreindiqué-étudiant-adolescent-blanchiment-dentiste-hull-

  • Fumer est contre-indiqué pendant le traitement, le peroxyde augmente le potentiel cancérigène du tabac
  • L’abus d’alcool et des prédispositions génétiques augmentent le risque de cancer de la bouche
  • Ne pas administrer de produits de blanchiment aux enfants de moins de 12 ans.

Des résultats variables

Notons que les dentifrices, les gommes à mâcher et les rince-bouche contiennent plutôt des abrasifs qui ne s’attaquent qu’aux taches superficielles sur les dents.

How-to-Get-Rid-of-Yellow-Stains-on-Teeth-gatineau-chelsea

Très abordables, ces produits nettoient les dents ou peuvent faire perdurer les effets d’un blanchiment chimique. Notez que le bicarbonate de soude en boîte peut donner un bon résultat. Mais n’imaginez pas que vos dents retrouveront la blancheur de vos dents de lait!

Pour ce qui est de la durée d’un traitement, les résultats sont généralement temporaires (de quelques mois à quelques années) et varient selon le traitement employé.

 

Utilisation de produits à la maison

blanchiment-fait à-la-main-maison-dentist-whitening-riskPour les produits en vente libre, optez pour les bandelettes autoadhésives, les pinceaux applicateurs et les gouttières. Mais, attention, les gouttières ne s’adaptent pas parfaitement aux dents, laisse s’échapper le produit, et l’application au pinceau n’offre aucune façon de retenir le produit sur les dents.

Protégez-vous-consumer-report-quebec-canada-blanchiment

Considérées comme plus efficaces, les bandelettes autoadhésives adhèrent mieux aux dents et protègent du produit. Les revues Consumers Report et Protégez-Vous recommandent toutes deux les Whitestrips de Crest.

 

 

Vous avez des questions?

Dans nos articles sur les soins dentaires, nous n’abordons pas toujours les sujets en profondeur.

teeth-whitening-professional-dentist-gatineau

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez des questions spécifiques sur les sujets traités, posez-les au Dr David Côté qui prendra le temps de vous répondre. Pour un blanchiment sans anicroche, prenez rendez-vous avec Vanessa au 819 770-3636.