Le diabète et la santé bucco-dentaire

Les complications dentaires dues au diabète cachent un mal qui peut amener de sérieux problèmes souvent sous-estimés. Les conséquences, telles que la carie dentaire, la gingivite et la parodontite peuvent aller jusqu’à l’infection buccale généralisée et la perte des dents.

diabete-david-cote-gatineau-dental-examination

 

 

 

 

 

 

 

 

En effet, on pense souvent que la carie dentaire et les maladies parodontales sont dues à un excès de sucre, à un brossage des dents et une utilisation de la soie dentaire insuffisants. Cependant, le diabète ainsi que plusieurs autres facteurs peuvent aussi avoir un impact négatif sur la santé de notre bouche.

Les diabétiques sont-ils négligents?

diabete-services-dentaires-couteux-costly-dental-insuranceSaviez-vous que :

  • seulement 1/3 des diabétiques a une consultation dentaire annuelle
  • 1 patient diabétique sur 2 présente une maladie parondotale
  • les diabétiques sont 3 fois plus portés à avoir des maladies parodontales
  • seulement 50 % des diabétiques reconnaissent l’importance du suivi dentaire.

Pourquoi? Peut-être à cause du fardeau des dépenses médicales beaucoup plus lourd chez les diabétiques que pour la moyenne des gens, ou parce que les services dentaires ne sont pas couverts par une assurance universelle.

Des effets sur l’équilibre glycémique

De nouvelles études suggèrent que la relation entre les problèmes bucco-dentaires graves et le développement du diabète serait à double-sens. Les patients diabétiques ont plus de risque de développer des maladies gingivales qui contribuent à l’aggravation du diabète par un dérèglement de l’équilibre de la glycémie.diabetes-blood-test-dentiste-gatineau-aylmer

Les complications bucco-dentaires

Des complications arrivent parfois sans bruit et ne présentent pas de symptômes particuliers, mais elles évoluent vers des formes plus graves. Pour éviter un tel cercle vicieux, il mieux vaut savoir comment ces complications se manifestent et ce qu’il faut faire pour les éviter.

Les plus communes sont : les infections fongiques telles que les candidoses, les infections aux levures dans la bouche, l’augmentation des caries, la gingivite et la perte osseuse associée à une maladie parodontale.

La gingivite

infections-fongiques-decay-gingivitis-parodontitisLa gingivite est une inflammation de la gencive par dépôt de bactéries au niveau du collet de la dent. Elle se traduit le plus souvent par des rougeurs, des saignements au moment du brossage et un gonflement de la gencive.

Le diabète cause l’inflammation des vaisseaux sanguins et entraîne une diminution de l’afflux sanguin dans les minuscules vaisseaux des gencives, ce qui nuit à la nutrition des gencives et à la guérison des lésions.

La gingivite est complètement réversible avec le brossage des dents, l’utilisation de la soie dentaire et des traitements d’hygiène dentaire tels que le détartrage et le surfaçage radiculaire.

Les maladies parodontales

parodontite-etapes-periodontitis-dental-care-gatineauLa parodontite est principalement causée par l’accumulation de tartre et de plaque dentaire sous la gencive, ce qui occasionne des poches d’inflammation. En conséquence, les tissus de support se détachent graduellement de la dent, l’espace entre la dent et la gencive s’approfondit, ce qui entraîne la mobilité et le déracinement des dents.

En réalité, la personne diabétique a tendance à perdre le collagène de ses gencives, ce qui accélère la destruction du parodonte. Le collagène est une protéine du tissu de soutien des gencives, de la peau, des tendons et des os.

Traitement parodontal

Le traitement parodontal vise uniquement à éviter que la perte osseuse irréversible ne s’aggrave dans le temps. Il faut donc des traitements réguliers d’hygiène dentaire, tels que le détartrage et le surfaçage radiculaire.

Ce traitement vise à réduire le nombre d’agents pathogènes qui se trouvent dans le parodonte infecté et à enlever les dépôts qui stimulent la colonisation par les microbes. Puisque les bactéries causent plus de dommages après 90 jours, on recommande aux diabétiques affectés de recevoir un traitement d’hygiène dentaire aux 3 mois.dentiste-gatineau-detartrage-sels-mineraux-fluor

 

 

 

La carie dentaire

Chez les diabétiques, le risque accru de carie dentaire pose aussi un problème à facettes multiples. Les bactéries, les acides, les débris alimentaires se combinent pour former la plaque dentaire qui dissout l’émail et la dentine d’une dent pour creuser des cavités.

Les caries peuvent être aussi causées par les effets secondaires de médicaments et de la sécheresse de la bouche qui découlent d’un mauvais contrôle métabolique. Les études conviennent que les diabétiques ont dans la bouche un milieu sous-nettoyé riche en sucre qui favorise la formation de plaque bactérienne et la prolifération de champignons et de levures.

La bouche sèche

La xérostomie se définit par un état de sècheresse dans la bouche causé par un manque de production de salive par les glandes salivaires. Chez les personnes diabétiques, l’augmentation de sucre dans la salive mène à une diminution de la salive en bouche.bouche-seche-nouveau-patient-dentiste-gatineau

Avoir la bouche sèche peut conduire à des complications comme la carie dentaire, parce que la salive contribue au nettoyage naturel des dents. De plus, un manque d’humidité mène à la formation d’ulcères, des infections fongiques et une difficulté à porter des prothèses dentaires. Un des meilleurs moyens de traiter la xérostomie et la sensation de brûlure est de boire de l’eau fréquemment.

Les infections buccales

Le « muguet » est un autre nom donné aux infections buccales à levures qui atteint les personnes immunocompromises, dont les diabétiques, celles avec une déficience en fer, ou un régime alimentaire riche en glucides.

muguet-buccal-mycose-bouche-dentist-diabetes-hullCette infection se caractérise par la présence d’une membrane blanchâtre sur la surface de la langue ou des muqueuses de la bouche. Elle est souvent identifiée par une lésion ressemblant à des résidus de lait et une base à vif rouge qui saigne. La candidose buccale peut être traitée à l’aide de médicaments antifongiques tels que la nystatine, administrés sous forme de pastilles.

 

Conseils pour les diabétiques

Les diabétiques ont des besoins spécifiques – une bonne communication avec votre dentiste lui permettra d’adapter son traitement à votre maladie.

  • Informez le dentiste de votre diabète et de vos médicaments
  • Apportez vos dernières analyses d’HbA1c (hémoglobine glyquée)
  • Prenez des rendez-vous courts, préférablement en matinée
  • Prendre ses repas et son insuline normalement
  • Soigner immédiatement une infection ou un abcès
  • Après un traitement, prévoir une plus longue période de guérison
  • Assurer un bon suivi après une intervention
  • Éviter la chirurgie si le niveau de sucre dans le sang est mal contrôlé
  • Consultez le dentiste au moins 2 fois l’an, même sans symptômes.

detartrage-dentaire-gingivite-dental-scaling-ottawa

 

 

 

 

En conclusion

Chez les diabétiques, les pieds, les dents et les gencives ont besoin d’une grande attention, même en l’absence de symptômes. Les complications dentaires peuvent être le signe d’un dérèglement qui aggrave l’hyperglycémie.

Il est donc très important de mentionner à l’hygiéniste dentaire et au dentiste tout changement dans votre situation médicale. En étant bien informés, nos dentistes David Côté et Martin Dubois pourront vous conseiller le plus adéquatement possible.