L’histoire du blanchiment des dents

Avant de vouloir connaître les bonnes techniques utilisées pour blanchir les dents à Gatineau , savez-vous au moins depuis quand l’humanité s’intéresse au blanchiment de la dentition ? À quelle période de l’histoire les premiers agents blanchisseurs ont été exposés au grand jour ? Cet article vous donne plus de détails sur le sujet.

Ce qu’est le blanchiment des dents

Le blanchiment des dents est une opération dentaire que le dentiste à Gatineau pratique et qui vise à améliorer la couleur des dents en les rendant plus blanches. Utilisée surtout pour répondre à un usage esthétique, cette technique sert donc à résoudre les problèmes de décoloration dentaire suite à des maladies systémiques apparentes (fluorose, troubles sanguins, etc.) ou aux résultats d’un traitement à base d’antibiotiques (comme les tétracyclines). Cette décoloration peut aussi être due à un manque d’entretien dentaire.

Les produits utilisés dans le blanchiment de dents sont souvent à base de peroxyde d’hydrogène et de peroxyde de carbamide. Ils diffèrent les uns des autres par la concentration et la proportion de ces deux éléments chimiques. Une fois que l’un de ces composés est en contact avec la surface externe d’une dent, une quantité d’oxygène est libérée pour assurer le nettoyage des tâches.

Connaître les origines du blanchiment de dents

Le blanchiment de dents est une technique dentaire utilisée depuis bien des siècles avant notre ère. Dans la Rome antique, les Romains et les Phéniciens appliquaient un mélange de cire et d’urée sur leurs dents pour les blanchir. À cette même époque, en Égypte, les Égyptiens utilisaient une pâte blanchissante à base de pierres ponces et de vinaigre extrait du vin pour redonner sa couleur blanche à l’émail dentaire.

Jusqu’en l’an 3000 avant J.C, d’autres civilisations ramassaient des petites brindilles en pleine nature qui servaient par la suite à la fabrication d’outils utilisés pour enlever les restes de nourriture sur leurs dents. Le but recherché était bien sûr de limiter la décoloration des dents.

Au cours du 17e siècle, les barbares voulaient blanchir leur dentition en utilisant l’acide comme agent blanchisseur. Toutefois, cette méthode efficace ne se limite pas à des effets bénéfiques ; en effet, elle induit aussi d’importantes dégradations sur l’état de l’émail dentaire. La découverte du fluor par les dentistes n’a eu lieu qu’au cours du 19e siècle. Ils ont aussi constaté que l’utilisation excessive du fluor sur les dents peut faire apparaître d’autres tâches nuisibles sur l’émail dentaire. L’utilisation du peroxyde d’hydrogène comme agent blanchisseur ne se manifeste qu’au début des années 1980. A cette époque, il s’utilisait comme un gel antiseptique pour soigner les infections des gencives. Sur le long terme, les dentistes ont découvert que le peroxyde d’hydrogène possède aussi des atouts dans le blanchiment de dents.

Dans quelle situation ne doit-on pas pratiquer le blanchissement de dents ?

Le blanchiment des dents est une opération qui ne se pratique que sur des dents naturelles. Il serait inutile de l’utiliser sur des couronnes ou des prothèses dentaires, des garnitures et tout autre matériau servant à restaurer les fonctionnalités de la cavité buccale. Il est aussi déconseillé d’appliquer du peroxyde d’hydrogène sur l’émail dentaire d’un enfant ou d’un adolescent avec une dentition fragile.

Approuvé par Dr Côté
Le Dr Côté possède une vaste expérience pour tous les types de traitements dentaires généraux. Il offre depuis près de 15 ans, un service complet d'orthodontie pour corriger les malpositions dentaires à tout âge.
Dr David Côté
Un premier rendez-vous?
8 h à 20 h
8 h à 17 h
8 h à 20 h
8 h à 16 h
accés pour handicapé

stationnement gratuit pour les patients

80. rue Belleau Gatineau(Québec)
J9A 1H1

logo Plan de site